Platforming : Gagnez en compétitivité

Le platforming est un principe de conception issu de l’automobile, reposant sur la différenciation retardée.

Ainsi, les grands groupes automobiles comme VW ou encore PSA fabriquent des voitures utilisant une même plateforme technique, mais distribuée sous des marques différentes (VW, Skoda, Peugeot, Citroën,etc.).

La tendance au platforming est loin d’être révolue dans l’automobile (la société Volkswagen AG introduira cette année dans le monde entier la plateforme modulaire MQB pour les marques Audi, Seat, Skoda et Volkswagen) et se développe de plus en plus dans les autres secteurs industriels.

Les 2 dernières collaborations d’IAC avec le Groupe SEB, avaient pour objectifs de :

  • Définir une plateforme industrielle robuste et compétitive pour les fers «moyen de gamme» de 3 marques du groupe : Rowenta, Calor et Tefal.

    IAC a ainsi accompagné les équipes de Pont-Evêque (France) et Erbach (Allemagne) pour tirer profit de toutes les synergies possibles entre les 2 sites industriels, leurs historiques de conceptions et leurs performances associées.

    A l’issue du projet, le magazine « L’usine nouvelle » a élu le site CALOR (Groupe SEB) de Pont-Evêque, pilote du projet, Usine de l’année.

  • Reconcevoir l’architecture des générateurs vapeurs afin d’améliorer leur flexibilité industrielle.

    Le site de Pont-Evêque est désormais capable de livrer à ses distributeurs une évolution design, colorielle et de performance de ses générateurs vapeurs en moins de 3 mois, versus 8 à 9 mois au début de la collaboration avec IAC.

Quelles données d’entrée...

3 consultants IAC pour un accompagnement de 6 mois. Les fonctions à impliquer :

  • Marketing
  • Bureau d’étude
  • Achats
  •  Industriallisation

...pour quels résultats ?

  • Des délais de Time to Market réduits de 20%
  • Une croissance de 10% à 15% du chiffre d’affaires
  • Des investissements réduits de 40%
  • Plusieurs centaines de milliers d’euros non immobilisés

Le système de plateforme modulaire a l’avantage d’offrir, à niveaux de performance identiques, une grande diversité dans les designs esthétiques, satisfaisant ainsi un plus grand spectre de clients, et d’adresser facilement plusieurs marchés intercontinentaux.

Atout non négligeable sur ce secteur ultra concurrentiel, le platforming offre au Groupe SEB l’opportunité de capter des contrats one-shot, saisonniers, en garantissant la disponibilité de produits ultracompétitifs, dans le design exigé (version fête des mères, Noël, L’Oréal…) dans un temps très court, à (presque) n’importe quel endroit de la planète.

En effet, la personnalisation / customisation du produit étant réalisée en dernière étape et sur la base d’un cœur technique déjà disponible, les efforts de développements s’en trouvent considérablement réduits. Pour le marché des fers à repasser, cela peut représenter un potentiel proche de 10 % de chiffre d’affaires supplémentaires par an.

Vos partenaires fournisseurs de pièces standards seront aussi ravis de voir vos prévisions de volumes de commandes revus à la hausse.

Cela vous permettra en outre d’augmenter votre pouvoir de négociation en globalisant vos volumes d’achat.

La bonne définition de la plateforme a également pour bénéfice une optimisation de la gestion des stocks des composants de faible diversité, ceux constituant la base technique (la fameuse plateforme). En effet, transverse à une ou plusieurs gammes, la supply chain n’en est que plus simple et la valorisation des stocks s’en trouve réduite. Dans notre exemple sur les fers, nous parlons de plusieurs centaines de milliers d’euros non immobilisés.

L’architecture technique d’un produit conçu de façon modulaire permet d’offrir une grande diversité de designs / coloris / performance, etc. à vos clients et ainsi d’en capter de nouveaux.

La diversité générée est maîtrisée par conception, entraînant une réduction automatique des coûts pour votre entreprise de l’ordre de 5%.

La mutualisation des briques techniques sur plusieurs gammes de produits, voire plusieurs marques permet de réduire les investissements nécessaires, en revoyant leur nombre à la baisse, en réduisant leurs montants et en les amortissant sur un plus large éventail de produits. Les composants sont plus souvent réutilisés, standardisés, et les sous-ensembles et processus le sont également. A titre d’exemple, la synergie définie par IAC pour le projet Pont-Evêque / Erbach, a permis de réduire de près de 40% le montant des investissements sur les 3 marques, par rapport à une duplication des dépenses respectivement sur chaque site industriel.

Des résultats tangibles à chaque mission
Découvrir nos études de cas

18/11/2019

Presse

Made in France : une recette qui fait vendre ?

Retrouvez notre intervention dans Le Journal des Entreprises

En savoir plus

13/11/2019

Article

IAC Partners sponsor de la conférence Marcus Evans : Vers une R&D du Futur

Retrouvez notre intervention le mercredi 20 novembre

En savoir plus

17/10/2019

Publication

Le mythe de la crise économique qui arrive

Les dirigeants sont effrayés… par les dirigeants effrayés

En savoir plus

09/10/2019

Presse

Les Echos annonce l'ouverture de notre bureau de Singapour

IAC Partners est dans Les Echos

En savoir plus
Fermer