Connecter ses objets

Un objet connecté est un objet communiquant sans fil avec d’autres objets ou des serveurs. Les applications sont multiples : électronique grand public, médical, domotique, équipement industriel, etc.

Connecter ses objets

Le développement d’un objet connecté se révèle plus complexe qu’un produit classique pour 3 raisons majeures :

  • Une plus grande difficulté à identifier clairement la valeur perçue auprès des consommateurs
  • La nécessité pour l’entreprise de maîtriser et d’évaluer rapidement des technologies nouvelles qui ne lui sont pas familières : capteurs, électronique, réseaux, etc.
  • Un facteur de complexité qui perturbe l’assurance qualité et le time-to-market, avec de nouveaux acteurs et de nouvelles contraintes à intégrer à son écosystème : obligations informatiques et libertés, sécurité des données, management de la data, développement d’application, etc.

Il existe 3 conditions pour réussir le développement d’un objet connecté :

  • Valider la valeur perçue du produit au plus tôt 
  • Conserver la maîtrise de la conception et des coûts 
  • Réussir à gérer un écosystème plus complexe pour assurer le time-to-market

IAC vous accompagne tout au long du développement de votre objet connecté

  • En phase amont

    Identifier les opportunités du connecté : marchés, services, avantages compétitifs.

    Imaginer les concepts et les bénéfices pour les consommateurs et pour le fabricant.

    Adapter ou changer le business model : revenus / pricing / coûts.

  • En phase de développement

    Définir des fonctions et solutions techniques adaptées, notamment la collecte et gestion de la data.

    Evaluer précisément les coûts et la chaîne de valeur.

    Identifier les partenaires sur les compétences externalisées.

  • En phase d’implantation

    Maîtriser les coûts du projet et le time-to-market

    Gérer un écosystème complexe propre au connecté : acteurs internes (R&D, marketing, juridique…) et externes (développement soft, gestion data, sous-traitants…)

    Conduire le changement d’organisation

En phase amont

  • Etudes de marché

    Identifier et caractériser les cibles consommateurs du connecté.

    Interroger les utilisateurs (phoning, mails, questionnaires, interviews, etc.).

    Analyser et synthétiser les résultats.

  • Définir et challenger le business model

    Définir le business model : modèle de revenus (pay-per-use, leasing, etc.), modèle de coûts associé, valorisation de la data, positionnement concurrentiel.

    Challenger les hypothèses revenus/coûts : benchmark, modèles analytiques.

  • Prototyper et tester les concepts

    Prototyper les différents concepts : Validation UI (modèles numériques, touch screen, etc.), design produit (3D printing, etc.).

    Tester et valider les concepts avec les consommateurs.

En phase de développement 

  • Intégrer les contraintes du connecté 

    Définir l’architecture avec une approche multicritères : calcul du coût de la data (capteurs, software, frais de data hosting  & processing, valorisation des datas), obsolescence des composants. 

    Concevoir le produit connecté : intégration des capteurs, intégration de l’interface M2M pour la collecte des datas, re-design de l’UI. 

  • Identifier et sélectionner les partenaires compétitifs 

    Construire le nouvel écosystème : fournisseur de software, support juridique, fabricants de capteurs, data hosting & processing, partenaires institutionnels (universités, instituts de recherche, etc.). 

    Définir les cahiers des charges des partenaires et le niveau d’externalisation en fonction : du niveau d’expertise interne, des volumes de data à traiter, des cycles de développement des produits.

  • Consulter et co-concevoir avec les fournisseurs 

    Co-concevoir avec les différents acteurs du projet :  software, electroniques & connectivité, fournisseurs historiques. 

    Mettre à profit les outils d’IAC : ThePriceHub, Workshop. 

Sécuriser l’implantation 

  • Gérer un projet complexe 

    Coordonner les multiples partenaires : fournisseur de software, support juridique, fabricants de capteurs, data hosting & processing, partenaires institutionnels. 

    Utiliser des outils de gestion de projet éprouvés. 

  • Analyser et maîtriser les risques de développement 

    Identifier les risques du connecté : sécurité, propriété & fiabilité des « datas », aspects législatifs, gestion de l’innovation. 

    Réaliser des matrices de risque multicritères. 

    Mettre en place un plan d’action préventif. 

  • Cartographier et optimiser les processus 

    Intégrer l’ensemble des composantes du projet : software, capteurs, services (data hosting et processing). 

    Cartographier « au plus tard » pour optimiser le chemin critique. 

    Piloter au quotidien durant les phases de développement. 

Des résultats tangibles à chaque mission
Découvrir nos études de cas

02/02/2018

Publication

Le costing prédictif au service de votre compétitivité

Découvrez comment optimiser la conception de vos nouveaux produits grâce à la data science et l’apport des nouveaux outils numériques

En savoir plus

12/09/2017

Publication

Relocalisation en France : Yes we can !

Les coûts et les gains visibles ou cachés d’une relocalisation industrielle s’étudient avec une approche globale de Total Cost of Ownership (TCO).

En savoir plus

29/05/2017

Publication

Objets connectés : n'oublions pas l'objet !

Comment mettre en oeuvre un projet d'objet connecté de manière efficace et rentable ?

En savoir plus

12/04/2017

Publication

Fabrication Additive : Quels bénéfices et comment les exploiter ?

IAC répond à vos interrogations sur l'impression 3D

En savoir plus