• Actualités
  • Maintenance prédictive : retrouvez l'intervention de IAC Partners et L2F dans Maintenance & Entreprise

Maintenance prédictive : retrouvez l'intervention de IAC Partners et L2F dans Maintenance & Entreprise

A l’ère du big data, de l’internet des objets et de l’analyse des données en temps réel, la maintenance devient prédictive et s’insère naturellement comme une des briques élémentaires de l’industrie 4.0.

En prédisant les pannes, grâce à des algorithmes et du « Machine Learning » cette maintenance 4.0 permet d’optimiser les coûts et plannings opérationnels, d’augmenter la disponibilité de l’outil de production et in fine d’augmenter les marges.

Quels sont les enjeux de la maintenance du futur ?

Jean-Baptiste Guillaume : D’abord curative (un élément est réparé dès qu’un problème survient), puis préventive (suivant un process établi, des actions sont planifiées), le futur de la maintenance sera prédictif :  au lieu d’attendre les pannes ou d’effectuer des actions coûteuses sans qu’un problème ne soit constaté, la data sera utilisée pour prédire les actions à effectuer. Cette révolution nécessitera de nombreux changements au sein des organisations et à court terme, ne pourra être implémentée qu’en la couplant avec de la maintenance préventive.

Quels sont les bénéfices la maintenance prédictive ?

JBG : La maintenance prédictive permet le déploiement d’une stratégie de maintenance au juste besoin, permettant de limiter les déplacements d’opérateurs spécialisés mais aussi les besoins en pièces de rechange grâce à l’anticipation des pannes, rendue possible grâce à l’installation de capteurs sur les produits/machines et l’analyse des données en temps réel. Ainsi, la maintenance prédictive permettra à terme une disparition des arrêts de production et/ou d’opérations non planifiées.

L’analyse de l’état de santé du produit en temps réel et la garantie d’un niveau minimal d’opération/service permet aussi de développer de nouveaux business models et ainsi de nouvelles sources de revenus, à travers le développement d’une offre de services associé au produit.

Quels services ou solutions de maintenance du futur proposez-vous ?

JBG : IAC Partners (cabinet de conseil en stratégie) et L2F (spécialiste en Data Science, vainqueur de la Google Kaggle Cup), ont développé une méthodologie globale qui permet aux industriels d’implémenter la maintenance prédictive dans leur organisation.

Cette méthodologie couvre l’ensemble des champs de la maintenance et repose sur 5 piliers :

-Validation de l’intérêt de la maintenance prédictive et de ses enjeux économiques pour l’entreprise : que peut-on y gagner et en combien de temps ?

-L’analyse de l’organisation, sa maturité pour la mise en place d’une solution de maintenance prédictive, les ressources nécessaires

-La collecte et l’analyse de la data disponible, à défaut l’identification de la data nécessaire et des moyens de la capturer

-La construction et l’exploitation d’un algorithme ultra-performant

-L’implémentation et le suivi des process par des hommes et les outils appropriés pour valider des gains concrets

  • La maintenance prédictive présente de nombreux atouts, mais nécessite un certain nombre d’évolutions au sein d’une organisation avant de pouvoir en bénéficier pleinement.

Quels sont leurs atouts par rapport à ceux de vos concurrents ?

IAC Partners et L2F ont un positionnement unique :

  • IAC Partners est un cabinet de conseil en stratégie, organisation et opération dans l'industrie avec une compréhension approfondie des défis actuels de ce secteur :
  • IAC Partners est capable de mettre en œuvre les économies organisationnelles concrètes une fois que les bons modèles ont été identifiés ;
  • L2F a développé le meilleur algorithme de maintenance prédictive en Europe, ayant remporté des challenges parmi plus de 1000 participants ;
  • L2F créé des solutions techniques sur mesure, de l'algorithme aux bases de données et à l'interface utilisateur avec Machine Learning ;
  • La solution L2F est déjà mise en œuvre avec succès chez des acteurs majeurs de l'industrie : PSA, Siemens, etc.

Quels sont les freins et les points de vigilance dans l’utilisation des solutions de maintenance du futur ?

JBG : La maintenance prédictive présente de nombreux atouts, mais nécessite un certain nombre d’évolutions au sein d’une organisation avant de pouvoir en bénéficier pleinement. Pour cela, trois principaux changements sont nécessaires :

-L’intégration de la maintenance prédictive dès la phase de conception du produit permet de collecter les bonnes données et d’optimiser les développements logiciels en y intégrant les capteurs adéquats.

-La définition et le marketing de nouveaux business model orientés vers la « maintenance-en-tant-que-service », le fabricant jouera alors le rôle crucial de fournisseur de solution ‘clés en main’.

-La mise en place d’une équipe d’analyse de données permet de développer et d’améliorer en continue les algorithmes de prédictions

IAC Partners et L2F ont développé une méthodologie globale qui permet aux industriels d’implémenter la maintenance prédictive dans leur organisation.

 

Quels sont les critères d’acquisition des solutions de maintenance du futur ?

JBG : Pour déployer des solutions de maintenance prédictive, il faut commencer par établir un échantillon représentatif du parc en service. La première étape consiste donc à cibler un scope de déploiement en quantifiant les gains économiques associés. Une fois validée, la prochaine étape est de sélectionner le type de donnée et les capteurs associés au sein d’un écosystème digital souvent nouveau pour l’organisation.

Pouvez-vous indiquer un exemple d’application dans l’industrie ? Quelle était la problématique ? Quels étaient les résultats ?

JBG : Braskem, un des leaders sud-américains dans la fabrication de résine thermoplastique a déployé sur l’ensemble de son site de production un système de maintenance prédictive. Les données provenant de l’ensemble des machines du site sont centralisées et analysées sur une plateforme commune. L’analyse des vibrations sur un système de pompe a notamment permis d’anticiper une panne qui aurait nécessité 5 jours de réparation et donc des pertes de revenus d’environ 6 millions de dollars.

Retrouvez notre intervention complète dans le numéro 652 de Maintenance & Entreprise

Des résultas tangibles à chaque mission
Découvrir nos études de cas

18/04/2019

Publication

Ecoconception, vers de nouveaux modèles d’affaires

L'ecoconception, en plus de prendre en compte l'environnement permet aux industriels de repenser leurs business models

En savoir plus

28/03/2019

Article

Les enjeux de la maintenance prédictive dans le ferroviaire

Retrouvez notre intervention dans Maintenance & Entreprise

En savoir plus

26/03/2019

Publication

Quels défis pour votre industrie ? Découvrez notre Perspective Book

A quels défis à allez-vous devoir faire face ?

En savoir plus

18/03/2019

Presse

Résister à l'ogre Chinois : quelle stratégie pour nos industriels ?

Découvrez l'opinion de Loris Mazza dans le numéro 3602 de l'Usine Nouvelle

En savoir plus
Fermer